• Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles
  • Les P'tites Abeilles

Les P'tites Abeilles

Infos sur le site

Etudions votre projet

Un territoire dynamique

Les différentes réformes en matière de petite enfance ont conduit les collectivités à revoir parfois leur priorité et à faire des choix. La demande de places en crèche reste cependant la demande incontournable des familles. Les P'tites Abeilles souhaite vous accompagner dans la mise en place de votre politique petite enfance. Nous répondons également, dans la mesure du possible, aux demandes d’urgence, lorsque les parents doivent se présenter à un entretien d’embauche, au pied levé. Nous les aidons dans leur organisation, en facilitant leurs démarches visant un retour à l’emploi.

 

L’égalité des chances

Sur les quatre communes de la pointe du canton, le chômage des femmes représente 55% de la demande d’emploi(*). Pour celles qui ont des enfants, la reprise d’une activité salariée est souvent conditionnée aux possibilités de garde des enfants en bas âge. S’il existe une réponse de qualité sur le territoire (les assistantes maternelles), elle reste insuffisante et ne répond pas aux amplitudes horaires dont le canton a besoin, en particulier sur cette question de l’emploi. En outre, il faut noter qu’un bon nombre d’emploi sur le canton, démarrent vers 6 heures du matin ou se terminent après 20 heures. Le besoin de garde spécifique peut aussi se manifester lorsque les deux parents travaillent en même temps à des horaires atypiques. Il est encore plus présent au sein des familles vulnérables (monoparentales, précarisées par des problèmes de santé, l'absence de solidarités familiales…). Peuvent s’ajouter également la précarité liée au statut d’emploi (CDD, intérim, temps partiel non choisi) et aux horaires atypiques de l’emploi lui-même.

 

Les atouts du multi-accueil les P'tites Abeilles face à ce constat

L’amplitude horaire importante de la structure apporte aux femmes concernées, une flexibilité indispensable dans la gestion de leur quotidien. Beaucoup de femmes seules avec enfants, faute de solutions et de moyens financiers, préfèrent rester au foyer alors qu’elles pourraient accéder à l’emploi s’il y avait une offre de garde correspondant à leurs besoins. La conciliation entre vie professionnelle et vie familiale reste l'un des problèmes majeurs à surmonter pour permettre aux femmes de réussir leur insertion professionnelle dans tous les métiers, dans les mêmes conditions que les hommes. La crèche leur offre la possibilité de se consacrer sereinement à un retour à l’emploi.

 

*Source : L’Espace Rural Emploi Formation de Riantec (EREF). L’EREF propose aux demandeurs d’emploi et aux salariés un accompagnement dans la recherche d’emploi, l’orientation professionnelle ou la consolidation des compétences.

contactez-nous

 

Partagez cet article !